La mobilité, c’est agir pour le quotidien des habitants et usagers, pour une Agglo plus respirable et accessible à tous en luttant contre le changement climatique, en améliorant la qualité de son environnement et la santé publique.

Dernière mise à jour le 08.01.2024

Dans cette page

À savoir

Le projet de Plan de Mobilité sera soumis à enquête publique du 8 janvier au 8 février 2024 inclus.

Pour consulter les documents relatifs à ce projet, rendez-vous dans la rubrique "À lire", au bas de cette page.

Je participe à l'enquête publique.

Le Plan de Mobilité, c’est quoi ?

Le Plan de Mobilité (PDM) est un document qui planifie, programme et coordonne les actions dans le temps en matière de mobilité.

Antérieurement appelé Plan de Déplacements Urbains (PDU), la Loi d’Orientation des Mobilités de 2019 a renommé et enrichi cet outil pour prendre en compte la diversité des territoires, la pluralité des besoins et l’évolution des modes de déplacement.

Le PDM « détermine les principes régissant l'organisation de la mobilité des personnes et du transport des marchandises, la circulation et le stationnement dans le ressort territorial de l'autorité organisatrice de la mobilité.
Il est élaboré par cette dernière en tenant compte de la diversité des comportements du territoire ainsi que des besoins de la population, en lien avec les collectivités territoriales limitrophes. » (Extrait de l’article L.1214-1 du Code des transports).

Le PDM est conçu en intégrant les enjeux environnementaux (lutte contre le changement climatique et la pollution sonore, amélioration de la qualité de l’air, limitation de l’étalement urbain, préservation de la biodiversité).

Il définit une stratégie et la décline dans un programme d’actions échelonné dans le temps avec l’évaluation des impacts environnementaux et financiers.

Ce document constitue un guide pour mettre en œuvre la politique de mobilité de Vienne Condrieu Agglomération pour les prochaines années.

Le précédent Plan de Déplacements Urbains de la Communauté d’Agglomération du Pays Viennois (CAPV) datait de 2003 avec une révision adoptée fin 2012.

Le nouveau Plan de Mobilité de l’Agglo

Dans le cadre du Projet d’Agglomération, les élus ont l’ambition de proposer « une mobilité plus durable qui renforce l’accessibilité à tous ».

Traversée par des axes de communication majeurs, Vienne Condrieu Agglomération bénéficie d’une bonne accessibilité mais pâtit des nuisances associées. Fortement dépendant à la voiture particulière, le territoire de l’Agglo est confronté à des difficultés liées à l’engorgement automobile notamment à Vienne.

Un travail de concertation est réalisé avec l’association de plusieurs acteurs du territoire concernés par le sujet des déplacements (communes, partenaires institutionnels, représentants du monde économique et de la société civile) au sein de Comités techniques et de pilotage.

L’élaboration du nouveau PDM de Vienne Condrieu Agglomération repose sur plusieurs étapes :

  • Un diagnostic du PDU 2012-2017
  • L’analyse de l’offre et de la demande de mobilité du territoire
  • L’identification des enjeux du PDM
  • La définition du programme d’actions du PDM

Avec les éléments du diagnostic et dans le cadre d’une démarche commune avec l’élaboration du Plan Local de l’Habitat (PLH) et du Plan Climat-Air-Énergie Territorial (PCAET), 4 enjeux majeurs et transversaux ont été retenus, déclinés en 14 axes de travail :

  • S’engager durablement dans la réduction des émissions pour préserver la santé et le cadre de vie :
    • Réduire les impacts du parc automobile et protéger les populations les plus exposées
    • Réduire et optimiser les déplacements
    • Inciter au report modal particulièrement sur le secteur centre
  • Construire un territoire attractif et accessible :
    • Sécuriser les déplacements
    • Rendre le réseau de transport en commun plus attractif
    • Garantir l’accessibilité de la chaîne de déplacements
    • Faciliter la traversée du Rhône
    • Développer les pratiques cyclables et piétonnes
    • Mieux répondre aux besoins des habitants du milieu rural
  • Assurer le lien entre urbanisme et politique de mobilité :
    • Affirmer le lien entre densité de population et desserte par le réseau de transport en commun
    • Faciliter l’intermodalité en gare
    • Inciter la pratique des modes alternatifs en agissant sur les espaces publics et les espaces privés
  • Tendre vers une gouvernance partenariale et une communication efficace
    • Mieux faire connaître l’offre existante et accompagner la population dans le changement de pratique
    • Suivre et animer la politique de mobilité

À lire

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?