Vienne Condireu Agglomération

Vienne Condrieu Agglomération organise sur le périmètre de son territoire, et plus largement sur le périmètre d’intervention d’un groupement territorial des pompiers, un service de Téléalarme à destination des personnes âgées et des personnes handicapées.

Dernière mise à jour le 10.01.2024

Dans cette page

Qu’est-ce que le service Téléalarme ?

Le service Téléalarme de Vienne Condrieu Agglomération est un service d’assistance à distance des personnes qui relie un abonné, chez lui, au centre d’écoute Téléalarme, afin d’obtenir une aide rapide et adaptée sur un simple appel de sa part.

Pilotée par un opérateur spécialisé depuis une centrale d’écoute située dans les locaux du SDIS 38, la mise en contact entre l’abonné et ce réseau utilise des techniques de communication audio, les fréquences radio et le réseau téléphonique.

Pour tous ceux dont la santé et la sécurité doivent être assurées 24 h/24 et 7j/7, le service Téléalarme représente l’expression d’une vraie solidarité au quotidien.

Á qui s’adresse ce service ?

Le service Téléalarme est destiné aux personnes âgées mais également aux personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes handicapées ou isolées qui ont besoin de pouvoir appeler une aide physique en cas d’accident.

Le service Téléalarme s’inscrit dans les objectifs du maintien à domicile.

Le système est simple : un boîtier fixe est branché sur la prise électrique de l’utilisateur et un autre, plus petit, doit être porté en bracelet ou pendentif. Ce dernier permet de déclencher le transmetteur à distance sans même décrocher le combiné téléphonique.

Les personnes doivent être en capacité d’utiliser le déclencheur ainsi que l’appareil et répondre à l’opérateur.

Pour moi ou pour un de mes proches, ce service m’intéresse

Il suffit de contacter la mairie ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) du lieu de résidence, qui renseignera sur les modalités d’abonnement et les tarifs.

L’Agglo se charge d’organiser le service, choisit le matériel le plus adapté et assure la pose et l’entretien régulier du matériel des abonnés.

Je contacte le service Téléalarme

04 37 04 82 50

Contacter par email

Communes éligibles à l'installation

Besoin d’aide ?

Appeler à l’aide

Pour appeler, il suffit d’appuyer sur le bouton déclencheur (au centre du bracelet ou sur l’appareil de Téléalarme).

Ne pas chercher à se rapprocher du téléphone. Rapidement, sans décrocher le téléphone, l’abonné est mise en relation avec un opérateur Téléalarme.

Dans le cadre d’un partenariat avec les Sapeurs-Pompiers de l’Isère, le SDIS assure l’écoute de la Téléalarme dans ses locaux.

Bien choisir les « contacts » ou « intervenants » Téléalarme

Au moment de remplir le dossier d’abonnement, il est indispensable d’inscrire les coordonnées d’un ou de plusieurs « contacts » ou « intervenants ».

Ce sont des personnes de confiance habitant à proximité et qui peuvent se rendre au domicile de l’abonné dans un délai de 5 à 15 minutes maximum.

Lorsque l’abonné appelle le centre d’écoute Téléalarme :

  • S’il s’agit d’une situation d’urgence vitale : il fait intervenir les sapeurs-pompiers.
  • Si ce n’est pas une urgence vitale et si l’abonné peut répondre au téléphone, le centre d’écoute Téléalarme le met en relation avec le 15 (SAMU) : une discussion entre l’abonné, l’opérateur Téléalarme et le médecin du SAMU permettra alors de préciser le diagnostic et de déterminer avec l’abonné, la meilleure prise en charge.

L’intervention des sapeurs-pompiers est subordonnée à la régulation médicale exercée par le centre 15 (SAMU). Il appartient à cette régulation, en fonction de la nature d’urgence vitale ou non de l’appel, d’apporter la réponse la plus appropriée à l’état de la personne à l’origine du déclenchement (pompiers, ambulance privée, intervenant de proximité).

Si besoin, l’opérateur prendra contact avec les personnes inscrites sur le dossier. Il choisira de préférence la personne la plus proche du domicile de l'abonné, même si celle-ci est en 3è position sur le dossier, et lui demandera de :

  • se rendre au domicile de l’abonné et faire une levée de doute
  • signaler sa présence à ses côtés en déclenchant un appel de Téléalarme
  • ouvrir la porte aux secours, si nécessaire

Informations pratiques

Les conditions techniques

Plusieurs conditions techniques sont préalables à l’installation :

  • Si l’abonné est en dégroupage total (abonnement fournisseur Internet) ou dispose d’une ligne classique RTC, un appareil équipé d’une carte SIM (multi-opérateur) complètement indépendante de la ligne téléphonique sera installé.
  • Si l’abonné réside dans une zone blanche (pas de réseau GSM - GPRS), l’appareil IP sera connecté directement sur la box internet. Attention, en cas de coupure électrique, l’appareil Téléalarme ne pourra plus fonctionner ! (Plus d’alimentation électrique sur la box = plus de ligne téléphonique).

Il est possible de bénéficier du service Téléalarme même sans ligne téléphonique à domicile !
Un appareil équipé d’une carte SIM (multi-opérateur) sera alors installé.

L’abonné doit obligatoirement avoir un téléphone portable pour être joignable par l’opérateur.

Les différents types d'appareils

Le voyant blanc allumé en continu indique que l’appareil de Téléalarme fonctionne correctement.

En cas de coupure de courant, l’appareil continue de fonctionner à l’aide de sa batterie. Dès que celle-ci est faible, le technicien d’astreinte est alerté par un SMS automatique.

La maintenance

Pour garantir le bon fonctionnement de l’appareil de Téléalarme, une vérification automatique est faite tous les 7 jours.
Chaque mois, en complément
(en fonction de la commune), un délégué de la commune du lieu de résidence vient vérifier le bon fonctionnement du déclencheur de l’appareil de Téléalarme.

À tout moment, si un défaut ou une panne sur l’appareil de Téléalarme est constaté par l’abonné lui-même, celui-ci contacte le technicien d’astreinte 24 h/24 et 7j/7.

Je contacte l'astreinte Téléalarme

06 27 08 60 96

La facturation

Toutes les interventions techniques et d’astreintes sont comprises dans l’abonnement Téléalarme.

En cas d’hospitalisation de plus d’1 mois (30 jours consécutifs), il est indispensable de faire parvenir à la mairie du lieu de résidence, un bulletin de situation pour suspendre la facturation.

À lire

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?